À situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles ! Pour faire face au nombre sans précédent de connexions sur votre réseau social éducatif et à la saturation des infrastructures nationales, voici quelques bonnes pratiques à adopter.

Notre équipe, engagée, est sur le pont depuis l’annonce de la fermeture des écoles jeudi dernier. Le délai était malheureusement trop court pour réaliser toutes les améliorations nécessaires à la croissance fulgurante du nombre de connexions sur les espaces numériques. Mobilisés en continu, jours et nuits, nos ingénieurs sont parvenus à augmenter la capacité d’accueil des plateformes, d’abord pour les équipes éducatives, puis progressivement pour les élèves et prochainement  pour les parents. 

Notre équipe a aussi mis en place un système de quota pour limiter et gérer le nombre maximum d’utilisateurs connectés simultanément. Le temps des sessions dites “inactives” a quant à lui été revu et limité à 10 minutes par utilisateur. En parallèle, nous pouvons toutes et tous participer à l’amélioration de la situation en suivant ces quelques conseils.

4 conseils à suivre pour une attitude solidaire

1. Travaillez hors connexion et connectez-vous principalement pour publier ou partager vos activités. Surtout, pensez bien à vous déconnecter dès que vous avez terminé. Votre place sur le réseau sera ensuite libérée plus rapidement pour permettre à quelqu’un d’autre de se connecter à son espace.

2. Ne travaillez pas systématiquement avec la Messagerie (appli gourmande en bande passante). Vous pouvez utiliser d’autres applications, par exemple créer un Blog pour mettre à disposition les activités du jour. Communiquez une fois sur les nouveaux canaux adoptés, puis réserver la Messagerie à des points de suivi individuels ou à la différenciation pédagogique pour les élèves en difficulté. Aussi, éviter de répondre systématiquement « à tous » dans vos échanges sur la Messagerie.

3. Réutilisez dans la mesure du possible les images déjà stockées dans votre Espace documentaire plutôt que d’en charger de nouvelles. Là aussi, cela engendrera une belle économie de bande passante sur le réseau éducatif.

4. Naviguez intelligemment dans votre espace numérique. Par exemple, ne passez pas inutilement par la page d’accueil et essayez de vous rendre au bon endroit en passant par le moins de pages possibles.

Nous vous remercions pour votre compréhension et vos messages de soutien sur les réseaux sociaux. Nous sommes certains de parvenir, ensemble, à faire face à la situation ! Bon courage à toutes et tous !