Parce que ONE est aussi prĂ©sent Ă  l’international, deux enseignants, sĂ©parĂ©s par des milliers de kilomètres, ont eu l’idĂ©e d’initier une correspondance entre leurs classes de CM1-CM2. Aix-en-Provence et Tokyo n’ont jamais Ă©tĂ© aussi proches.

Pour la deuxième annĂ©e consĂ©cutive, deux classes de CM1-CM2, Ă©quipĂ©es de votre rĂ©seau social Ă©ducatif prĂ©fĂ©rĂ© (ONE Ă©videmment), l’une situĂ©e en France et l’autre au Japon, ont Ă©tĂ© jumelĂ©es sur l’ENT. L’idĂ©e ? Permettre aux Ă©lèves de communiquer et Ă©changer autour de leur culture respective.

Tout au long de l’annĂ©e scolaire, deux blogs ont fait office de  journaux de bord de cette collaboration internationale. Avec de vĂ©ritables enjeux de communication pour les Ă©lèves, ces blogs ont Ă©tĂ© alimentĂ©s toute l’annĂ©e par des textes, des photos et des vidĂ©os, afin de se raconter les diffĂ©rentes sorties ou projets de classe. Un troisième a servi de FAQ. Ă€ travers les espaces de commentaires, les Ă©lèves ont pu apprendre Ă  se connaĂ®tre (couleur ou plats prĂ©fĂ©rĂ©s, sport, vacances, etc). Selon les enseignants, les affinitĂ©s se sont crĂ©Ă©es de manière informelle et les Ă©lèves ont commencĂ© Ă  s’Ă©crire directement sur la messagerie interne.

Toute une sĂ©rie de dĂ©fis ont aussi Ă©tĂ© lancĂ©s au fil de l’annĂ©e : s’envoyer des chocolats pour la Saint Valentin en respectant un cahier des charges, dĂ©couvrir ce qui se cache dans la hotte du Père NoĂ«l Ă  partir d’un jeu crĂ©e par les Ă©lèves de Tokyo, inventer un jeu pour se prĂ©senter… Ainsi la classe aixoise a rĂ©alisĂ© des Cahiers multimĂ©dias et invitĂ© la classe tokyoĂŻte Ă  trouver les bonnes associations entre les photos des Ă©lèves et leurs descriptions, enregistrĂ©es via le dictaphone de ONE. “Je suis une fille de 10 ans, j’adore Harry Potter et la couleur verte, qui suis-je ?”, pouvait-on trouver par exemple dans ces cahiers… De leur cĂ´tĂ©, les Ă©lèves de Tokyo ont rĂ©alisĂ© un plan de classe interactif sur le mĂŞme principe.

Un événement rassembleur malgré le décalage horaire

 

Au-delà de la mise en œuvre d’usages inédits, le bénéfice de l’échange est avant tout culturel. Les élèves de France ont su s’imprégner de la culture japonaise, et vice-versa ! En effet, les jeunes aixois ont découvert quels étaient les liens que leur ville pouvait avoir avec le Japon (présence d’un théâtre Nô par exemple). Ils ont même appris quelques mots dans la langue, grâce à des étudiants japonais (faisant leurs études en France) venus leur rendre visite dans la classe.

Pour clore cette année d’échanges, deux visioconférences ont été organisées par les enseignants. Pour la première, qui a eu lieu le 29 mai dernier les élèves d’Aix-en-Provence se sont levés aux aurores pour voir leurs amis franco-japonais ! Les festivités ont démarré à 7h30 heure française (14h30 au Japon) avec des chansons chantées de part et d’autre dont une en japonais, fièrement interprétée par les jeunes aixois. Conquis par les échanges, les enfants ont révélé vouloir poursuivre l’initiative après l’école primaire et cherchent actuellement le meilleur moyen pour rester en contact avec leurs nouveaux copains.


Vous souhaitez, vous aussi, rĂ©aliser un Ă©change culturel qui dĂ©passe les frontières ? Contactez Margaux qui se chargera de vous connecter avec une autre Ă©cole. ONE est prĂ©sent dans 18 pays (Mexique, BrĂ©sil, Japon…). Ça laisse le choix !

Contact : margaux.trystram@opendigitaleducation.com