A l’école Tailhan de Palaiseau, la quasi-totalité des enseignants utilise ONE depuis la rentrée : 6 classes sur 7 se sont en effet lancées dans l’ENT. Retour sur cette année d’utilisation avec M. Nicoleau, enseignant en CM1-CM2 et référent ENT pour l’école.

Le blog sous toutes les coutures

 

Depuis le début de l’année, l’utilisation de ONE s’est développée dans l’école autour du blog :

  • Le blog de la classe, un usage commun à tous les enseignants

Billet blog de la classe 2

 

Dans chaque classe, les enseignants ont créé un blog qui permet de communiquer des informations aux familles sur les activités menées par les élèves en illustrant les propos avec des photos :

« Pour les plus petits, ce sont surtout les enseignants qui font des comptes rendus de ce qu’il se passe dans la classe. Plus les élèves sont grands, plus ce sont eux qui  rédigent, écrivent et créent du contenu ».

Dans la classe de M.  Nicoleau, les élèves publient eux-mêmes la plupart des billets : chaque semaine, un élève est désigné comme journaliste de la classe dont la mission est de faire un compte-rendu de ce qui a été fait en classe ou lors des sorties. Pour saisir leurs billets, les élèves disposent de la salle informatique de l’école et de deux ordinateurs en classe.

  • Un blog pour la classe transplantée

A l’occasion d’un voyage scolaire en Normandie, M. Nicoleau a créé un blog commun aux deux classes de CM1/CM2 . L’école ayant à disposition 8 tablettes prêtées par les services de l’Education Nationale, une partie des billets a pu être rédigée directement par les élèves.

« Un point intéressant, avec les tablettes, on pouvait quasiment en temps réel faire part de nos activités et communiquer ainsi avec les parents, ce qui a été apprécié. »

Classe transplantée

  • Les pages des élèves

Grâce au blog « les pages des élèves », les enfants soumettent des articles qu’ils rédigent chez eux de manière totalement libre. S’ils respectent la charte de publication (orthographe acceptable, sujet intéressant pour la classe et les apprentissages), ils sont mis en ligne par M. Nicoleau.

Billets blog des élèves1

La messagerie comme outil de communication entre classes

Enigme élève envoyée par messagerie

Dans la classe de M. Nicoleau, un jeu original a été instauré autour de ce service : un élève envoie un message à tous les élèves et à tous les enseignants de l’école, par exemple une devinette. Les élèves peuvent ensuite répondre : certains d’entre eux se connectent très régulièrement à ONE et participent au jeu. L’instauration de cet exercice a permis d’apprendre aux élèves à répondre soit à une seule personne, soit à un groupe entier (répondre à tous).

Plusieurs classes de l’école fonctionnent en double niveau. D’une année à l’autre, les élèves d’une même classe peuvent être séparés mais souhaitent continuer de communiquer, ce que le jeu des devinettes leur permet. La messagerie est ainsi un outil très apprécié des élèves : « Les élèves utilisent beaucoup la messagerie de manière autonome » précise M. Nicoleau.

Documents partagés espace documentaire

 

De leur côté, les enseignants ont principalement utilisé la messagerie pour communiquer avec les parents et diffuser des informations : intendance, organisation de l’école… La messagerie a par exemple permis de diffuser aux familles la plaquette de présentation de la classe transplantée (document mis à disposition dans l’espace documentaire de ONE) ou encore de faire des rappels sur les rendez-vous importants.

D’autres usages sont  envisagés pour l’année prochaine tels que l’envoi d’invitation à des représentations, le lancement de défis mathématiques ou technologiques…

 

Déjà plein de projets pour développer les usages pédagogiques de ONE à la rentrée prochaine

 

Au-delà de la communication d’informations aux familles, l’intérêt de ONE pour M. Nicoleau est de pouvoir faire travailler la production d’écrits par les élèves sur l’ENT et de développer leur autonomie avec les différentes fonctionnalités disponibles.

Le premier objectif, pour l’année prochaine, est de faire travailler les élèves avec le cahier multimédia notamment dans le cadre de la préparation des exposés : l’élève pourra créer et agencer son cahier multimédia chez lui ou dans la salle informatique de l’école puis présenter le résultat de ses recherches à ses camarades en projetant le cahier sur le tableau numérique interactif (TNI) de la classe. Grâce à la bibliothèque multimédia disponible dans l’espace documentaire, l’enseignant pourra mettre à disposition des élèves des photos ou des images pour qu’ils illustrent les cahiers.

M. Nicoleau souhaiterait développer une utilisation plus « active » des différents outils par les élèves : par exemple, dans l’espace documentaire, le but est d’apprendre aux élèves à déposer un document, partager un document avec d’autres utilisateurs, gérer l’organisation des dossiers et naviguer dans les différents contenus.

Toute l’école s’est bien approprié l’outil cette année. Désormais, la volonté est bien de développer une utilisation plus poussée de ONE à la rentrée prochaine, tant au niveau de la production par les élèves que sur le plan de la systématisation des relations avec les familles. En effet, M. Nicoleau souligne qu’il y a des habitudes à créer : si on envoie régulièrement des informations aux parents, si on communique sur le fait que ONE est un outil qui permet de trouver des renseignements sur l’école, l’ENT deviendra un endroit familier pour les parents et les élèves.