Instituto Calmecac de San Luis Potosi : transformation numérique pendant la pandémie

Utilisateurs de ONE et NEO depuis août 2020, les élèves, parents et enseignants de l’Institut Calmecac, San Luís Potosí, Mexique, sont parvenus à surmonter les difficultés qui accompagnent la crise sanitaire dans le domaine de l’éducation. En préservant le lien école-famille, ils ont assuré la continuité pédagogique pendant la difficile période du confinement. Arturo Gámez Segovia, directeur de l’établissement, revient sur son expérience de la transformation numérique de l’Institut Calmecac en temps de pandémie.

ONE et NEO : D’après vous, quelle a été la partie la plus difficile de la réalisation du projet ?

Arturo Gámez Segovia, directeur de l’Institut Calmecac

Arturo Gámez Segovia, directeur de l’Institut Calmecac (Mexique) : Principalement les contraintes liées au temps, encore plus vives pendant une pandémie mais également le choix d’une plateforme qui s’adapterait à nos besoins, allant de l’éducation préscolaire au lycée, en passant par l’intégration de nouvelles technologies et d’applications didactiques. En outre, il a fallu trouver un fournisseur d’accès à Internet fiable et concevoir une formation rapide pour les enseignants, les coordinateurs, les gestionnaires, le personnel administratif et l’ensemble des membres du personnel qui, malgré la situation actuelle, a toujours fait preuve d’une grande faculté d’adaptation et d’une volonté constante de perfectionnement.

D’après votre expérience, quels sont les principaux facteurs à prendre en considération pour opérer une véritable transformation numérique de votre école sur le plan éducatif ?

L’expérience de l’utilisation des technologies de l’information et de la communication est un des facteurs les plus importants, sans oublier la pédagogie et la méthodologie de l’enseignement à distance. Il est également important de cultiver un esprit d’équipe et d’inclure tous les membres de l’Institut Calmecac sans exception.

Je dirais que tous les paramètres que je viens de mentionner sont des facteurs clés à prendre en considération, mais qu’il faut avant tout se préoccuper des acteurs les plus importants de ce processus — les élèves, les parents et les enseignants — car c’est bien en unissant nos forces que nous avons réussi à faire face à la situation que nous connaissons aujourd’hui.

En général, quelles méthode et stratégie avez-vous adoptées pour permettre à vos enseignants d’atteindre les résultats obtenus ?

Nous avons organisé de nombreux ateliers, conférences, des cours de mise à niveau et de perfectionnement, ainsi que beaucoup de pratique qui nous a permis d’apprendre de nos erreurs. Ce sont quelques exemples de ce que nous avons fait pour obtenir d’excellents résultats à ce jour. Bien sûr, rien n’aurait été possible sans les efforts déployés par nos professeurs et leur faculté d’adaptation.

En termes de ressources (matérielles et humaines), lesquelles ont été mises en œuvre et ont fonctionné le mieux pour faire avancer le projet ?

Dès le début, nous savions que nous devions investir dans le domaine technologique : matériel, logiciels et personnel qualifié ; mise à jour et acquisition d’équipements et de réseaux, infrastructure de données requise par la plateforme, outils et applications pédagogiques et transition vers des procédures et des services numériques qui nous permettraient d’amener nos salles de classe à chaque élève.

Tout un défi qui nous a permis non seulement d’évoluer en tant qu’institution mais aussi de fournir un service de qualité à nos étudiants.

Avez-vous dû mettre en place de nouvelles ressources ?

Oui, en effet. Concrètement, nous nous sommes efforcés de repenser nos cours et de les adapter à un modèle nouveau et émergent qu’est l’éducation en ligne. Parmi les ressources les plus importantes figurent les applications offertes par la plateforme conçue par Open Digital Education et les programmes que les enseignants ont appris à utiliser, qui sont essentiels à notre modèle éducatif.

Un point important a été la centralisation des appels vidéo pour les cours en ligne, comment a-t-elle été réalisée et comment l’idée est-elle née ?

Dès le début, nous savions que les appels vidéo seraient la clé d’une transition efficace dans ce processus de changement. Nous avons cherché des moyens d’apporter notre service, des enseignants à la méthodologie, directement jusqu’au domicile de nos élèves. Nous avons commencé par tester différents programmes et applications pour trouver celui qui répondait le mieux à nos besoins. Nous avons organisé des cours qui simulaient le processus d’apprentissage à distance avant le début de l’année scolaire. Tout cela nous a permis de créer la dynamique et la méthode avec lesquelles nous travaillons aujourd’hui.

Une décision qui a fait la différence a été celle de surveiller les enseignants lors des cours, quel était l’objectif et comment cela a-t-il fonctionné dans les faits ?

La raison principale a toujours été la sécurité de nos élèves, ainsi que celle des enseignants. Nous avons donc décidé de surveiller en permanence les séances virtuelles pour pouvoir répondre à toute situation présentant un risque. De plus, le suivi nous a permis d’évaluer en permanence le processus d’apprentissage de nos étudiants, ce qui nous a permis d’identifier des domaines où il existait une forte marge de progression et de les améliorer.

En termes de statistiques, combien d’enseignants sont suivis quotidiennement ?

Plus d’une quarantaine d’enseignants simultanément.

Combien d’utilisateurs se connectent par jour ?

Il n’est pas facile de donner un nombre précis, mais il peut aller de 900 à 1000, et en vacances peut-être 800.

Comment les enseignants ont-ils géré ce changement ?

Cela n’a pas été facile, mais tout le personnel s’est beaucoup consacré à la formation. De nombreuses sessions ont été organisées au cours desquelles nous avons travaillé pour nous familiariser avec une application ou un nouvel outil numérique. Naturellement, il y a eu des sessions plus difficiles que d’autres, mais une pratique constante nous a permis de maîtriser ces outils.

Dans l’ensemble, dans quelle mesure êtes-vous satisfait de la plateforme et de ses résultats ?

Nous sommes vraiment très satisfaits de la plateforme, puisqu’elle s’adapte aux besoins éducatifs de nos activités. Autrement dit, c’est une plateforme très conviviale et facile à comprendre pour les parents, les élèves et les enseignants.

De même, il faut noter qu’elle possède des applications vraiment utiles et faciles à utiliser. Même à distance en période de pandémie, la rapidité avec laquelle les parents et les élèves ont appris à l’utiliser et se sont adaptés à cette transformation numérique a largement dépassé nos attentes. Évidemment, la plateforme aide beaucoup car elle est simple, adaptée à notre langue, avec une certaine ressemblance aux systèmes d’exploitation des smartphones ; cependant, les conseils d’utilisation donnés aux enseignants et aux étudiants comptent désormais beaucoup, puisque la plateforme seule ne fait pas le travail et qu’elle exige un processus d’apprentissage.

Nous sommes assurément plus que satisfaits.

Qu’est-ce qui vous a encouragé et convaincu de travailler avec ONE&NEO ?

Tout d’abord, la gentillesse du personnel et la confiance que l’équipe ONE&NEO ET CSTEC m’a accordée, dans la mesure où ses membres étaient des personnes responsables et bien informées de ce que nous vivions dans le domaine pédagogique et de la transformation numérique en période de pandémie.

Et bien sûr, comme je l’ai déjà mentionné, l’utilisation facile, rapide et simple de la plateforme pour les étudiants et les enseignants. Nous pourrions dire que si nous n’avions pas été en période de pandémie, l’utilisation et la gestion de la plateforme auraient été faits seulement en quelques jours, mais nous avons dû faire face à une situation dans laquelle nous partions de zéro. Aujourd’hui, nous pouvons poursuivre nos activités grâce à la facilité d’utilisation de la plateforme et à l’organisation de l’INSTITUTO CALMÉCAC, ONE&NEO et CSTEC.

Concernant l’utilisation de ONE&NEO, quelles sont les applications les plus importantes pour vos cours et comment les utilisez-vous ?

En fait, c’est un peu difficile de répondre à cette question, car chaque application correspond à un objectif spécifique et elle peut être très utile si elle est utilisée correctement.

De mon point de vue, il n’existe pas de hiérarchie d’une application par rapport à une autre car il importe d’utiliser chacune d’entre elles dans un but précis dans un contexte précis, d’une manière adéquate et au moment opportun. Je pense que c’est la clé du succès pour utiliser correctement la plateforme. Cependant, je peux mentionner que certaines applications sont logiquement plus utilisées que d’autres comme le courrier électronique, le cahier multimédia qui permet de publier des contenus importants pour les étudiants et le blog pour partager des informations.

Enfin, pourriez-vous nous faire part de votre sentiment général sur l’apprentissage et sur le projet ONE & NEO à l’Institut Calmécac ?

C’est assez difficile pour moi de synthétiser car cette transformation numérique s’est accompagnée de nombreux apprentissages et expériences grâce à ONE&NEO, ainsi qu’aux enseignants, aux parents et aux élèves.

Quoi qu’il en soit, je peux affirmer sans hésitation et ave beaucoup de satisfaction que je ne regrette pas d’avoir fait confiance à mon personnel de l’INSTITUTO CALMÉCAC et à CSTEC et Open Digital Education. Depuis le début de notre collaboration, nous savions que ce processus ne serait pas facile mais nous avions la certitude de ne pas nous retrouver isolés face à nos problèmes. Nous avons réussi à faire face à cette situation grâce à nos effort conjoints, comme nous l’avons toujours fait jusqu’à présent.

Cannelle Bruschini

Partager l'article

A lire aussi...

4 applis pour assurer la continuité pédagogique

C’est déjà la rentrée ! Avec le risque de devoir mettre en place un enseignement à distance pendant l’année scolaire,…

Lire l'article

Le programme des webinaires de la rentrée 2021

En septembre, notre équipe vous accompagne avec Les Mercredis de ONE, une série de formations en ligne gratuites de 30…

Lire l'article

Un plan en cinq étapes pour engager les parents

C’est la rentrée, mais l’actualité impose encore d’instaurer un plan de continuité pédagogique en cas de fermeture temporaire de la…

Lire l'article

4 applis pour assurer la continuité pédagogique

C’est déjà la rentrée ! Avec le risque de devoir mettre en place un enseignement à distance pendant l’année scolaire,…

Lire l'article

Le programme des webinaires de la rentrée 2021

En septembre, notre équipe vous accompagne avec Les Mercredis de ONE, une série de formations en ligne gratuites de 30…

Lire l'article

Un plan en cinq étapes pour engager les parents

C’est la rentrée, mais l’actualité impose encore d’instaurer un plan de continuité pédagogique en cas de fermeture temporaire de la…

Lire l'article